Vers les quatre jours dans un collège de l’Académie de Lille

Rédigé le 29 avril 2016 par Martine Verdonck

 

Lundi 25 avril à la fin d’une réunion d’information pour les enseignants, Monsieur le directeur nous a fait part ,en quelques mots,  d’un éventuel projet pour l’année scolaire prochaine : l’allègement des horaires induit par la réforme des collèges permettrait de travailler quatre jours et non quatre et demi comme nous le faisons actuellement. Le soir même, lors de la réunion mensuelle de la Délégation Unique du Personnel, suite à une question posée par le Sundep Solidaires au sujet de l’amplitude horaire de l’établissement pour l’année prochaine, il a répété cette proposition. L’argument principal serait de donner une spécificité au Collège vue la concurrence des autres établissements. Il aurait testé les membres du CA de l’OGEC de l’établissement et ceux du CA de l’APEL. Ces personnes seraient plutôt favorables à ce projet.

Les avis des enseignants du Collège étaient plutôt partagés. Ils étaient aussi surpris de ne pas avoir été davantage consultés à ce sujet. Cette proposition n’a pas même été discutée lors des deux  journées pédagogiques qui ont eu lieu pour préparer la Réforme.

Le Sundep Solidaires a depuis le mois de mars 2015 rejoint une intersyndicale qui a demandé l’Abrogation de la Réforme des Collèges. Nous en craignons notamment les conséquences, cependant nous reconnaissons que l’un des aspects était l’allègement des rythmes scolaires.

Ce projet : quatre jours d’ouverture du collège qui aurait des conséquences importantes pour les conditions d’apprentissage pour les élèves et de travail pour l’équipe éducative doit être davantage discuté. C’est une opportunité de réfléchir sur l’amplitude horaire du collège tout d’abord dans un objectif pédagogique et non commercial de mise en concurrence. Pour des collégiens apprendre et assimiler des connaissances demandent du temps. Réduire ce temps d’apprentissage sur quatre jours est-ce judicieux ? Comment concrètement réaliser les emplois du temps, des élèves et des enseignants, gérer la disposition des salles de classe, les équipements sportifs, les labos ? Les élèves ont aussi besoin de moment de pause, de temps d’étude car beaucoup ont des difficultés pour travailler chez eux. La Réforme des collèges va amener aussi au travail en équipe, des cours en « barrette », comment répartir les classes?

S’il faut « se soucier de la clientèle » comme le pensent certains, ce projet est-il vraiment « attractif » ? Travailler quatre jours pour se suivre le rythme de ce qui est proposé à l’Ecole de l’établissement ? Le rythme d’apprentissage d’un écolier n’est pas le même que celui d’un collégien. Les parents sont-ils pour le moins de présence possible au collège ? Laisser des pré-ados ou adolescents seuls à la maison ? Tout le monde n’a pas les moyens de payer des activités extrascolaires toute la journée du mercredi.

S’il faut réfléchir sur le rythme scolaire pour un collégien, pourquoi ne pas proposer de commencer plus tard la journée. Commencer à 7h55 est souvent perçu comme une contrainte. Et s’il faut suivre le rythme journalier d’un élève dans l’établissement, bien des parents qui conduisent leurs enfants à l’Ecole le matin vers 8h30 apprécieraient de déposer leurs frères et leurs sœurs collégiens vers la même heure. C’est pourquoi nous demandons à ce qu’une autre proposition d’horaire soit discutée.

Pendant quatre jours, commencer la journée entre 8h30 et 9h. Trois heures de cours le matin. Trois heures de cours l’après-midi. Terminer vers 16h.

Trois heures le mercredi matin. Ainsi cela laisse aux élèves la possibilité d’avoir des activités extrascolaires s’ils le peuvent en fin d’après-midi.

Dans ce collège le Sundep Solidaires demande à ce qu’une réunion ait de nouveau lieu avec les enseignants du Collège pour discuter de l’amplitude horaire de l’établissement pour éviter d’être mis devant le fait accompli sans qu’il n’y ait eu de véritable concertation. Ce sont les conditions d’apprentissage de nos élèves et nos conditions de travail qui sont en jeu.

 

0000 326-pharaon


 

 

 

 

 

 

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Email this to someonePrint this page

Aucun commentaire

N'hésitez pas à réagir sur le sujet !

Laisser un commentaire